Subordonnée infinitive Complément

 

Les subordonnées INFINITIVES résultent d'une nominalisation Nominalisation: Opération linguistique qui transforme une proposition en un groupe nominal.
Il existe des nominalisations en THAT, infinitives et en ING
.

L'opérateur TO lie la base verbale bv: Abréviation de Base Verbale, qui désigne le verbe nu, sans aucun de ses constituants (affixe, temps, aspects). avec le sujet qui le précède dans la relation :

Sujet - TO - infinitif

qui pose une relation "sujet - prédicat" sans la valider, sans dire qu'elle existe.

I want Peter to help you.
Je veux que Peter t'aide.

HELP a pour sujet Peter. Ce que veut le locuteur, c'est voir se valider la relation :

Peter - TO- help you

pour qu'elle devienne "Peter is helping you."

Dans la phrase :

I want to help you.
Je veux vous aider.

ce que veut le locuteur, c'est réaliser la relation

I - TO - help you

Le deuxième "I" est sous-entendu car il y a effacement du sujet par identité.

Les infinitifs compléments du verbe ne sont donc qu'un cas particulier. Le sujet de l'infinitif y est effacé parce qu'il est identique à celui du verbe principal.

Les verbes qui expriment

1 - l'exercice de la volonté du sujet sur autrui (type WANT)
2
- l'opinion du sujet sur l'action d'autrui (Type BELIEVE)

se rencontrent fréquemment avec une subordonnée infinitive comme OBJET.

Les verbes de la 2ème catégorie ne subissent pas d'effacement du sujet de la subordonnée en cas d'identité. On emploie le pronom réfléchi :

I believed him to have cancer.
Je croyais qu'il avait un cancer.

I believed myself to have cancer.
Je croyais que j'avais un cancer.