Subordonnée infinitive Sujet

La subordonnée INFINITIVE peut  être SUJET du verbe principal :

For Jane to succeed will be difficult.
Que Jane réussisse sera difficile.

  Vous avez remarqué la présence de FOR qui introduit le sujet de la subordonnée infinitive. Ce FOR est toujours présent, mais quand la subordonnée est complément d'objet, il est effacé. (Voir page précédente)

  On préfère en général la formulation suivante :

It will be difficult for her to succeed.
Il lui sera difficile de réussir.

On voit qu'on a procédé à une extraposition Extraposition: Rejet du sujet en fin de proposition et remplacement du sujet par le sujet "vide" IT. Cette opération se fait en anglais comme en français..

(IT est un sujet "vide", et le vrai sujet est placé en fin de phrase.)  

  Par l'extraposition, le locuteur donne son sentiment devant (et avant) le fait contenu dans la subordonnée. C'est un ordre logique préféré dans la plupart des situations.

Les tournures avec une infinitive comme sujet réel sont très nombreuses. Ce sont quasiment les mêmes que pour les subordonnées en THAT.

En voici quelques-unes :

1 - Réaction du locuteur devant un fait: 

It is a disgrace (honte)
It is a pity/a shame
(dommage)
It is normal/natural
(normal, naturel)
It is odd/strange
(étrange)
It is surprising
(surprenant)
It is scandalous/outrageous
(scandaleux)
It is amusing/funny
(amusant)

2 - Appréciation  d'une éventualité, d'un projet par le locuteur :

It is necessary(nécessaire)
It is vital/indispensable/essential
(indispensable)
It is imperative
(faut absolument)
It is desirable
(souhaitable)
It is urgent
(urgent)
It is impossible
(impossible)
There is no reason for
(pas de raison de)

3 - Appréciation du degré de difficulté rencontré par le sujet :

It is hard
It is difficult
It is easy

It is hard for me to understand him.
Il m'est difficile de le comprendre.

En 3, les subordonnées en THAT sont impossibles. On ne rencontre que des infinitives. Easy, hard ou difficult portent sur l'opérateur TO de mise en relation sujet-prédicat.