La Modalité

Généralités

La modalité représente l'attitude du locuteur vis-à-vis de la liaison sujet-prédicat Prédicat: C'est ce qu'on dit du sujet de la phrase. Il comprend le Groupe verbal et ses compléments, s'ils existent.
La relation qu'on établit entre le sujet et le prédicat en "conjuguant" le verbe s'appelle la relation prédicative
, c'est à dire de la réalisation du procès Procès: Action ou état exprimé par le verbe. par le sujet de la phrase. Elle s'exprime de diverses manières : par un modal intégré au groupe verbal, un semi-modal, une expression modale etc...

Rappelons la formule générale du groupe verbal:

 

T (M) (HAVE+PP) (BE+ING) BV

Les éléments entre parenthèses sont optionnels et leur emploi dépend des circonstances.

 

T : est le temps ("tense" en anglais): nous distinguerons deux temps :

- le présent
- le passé

C'est le modal qui porte la marque du temps (can --> could, may --> might) et le temps porte donc sur la modalité. Au passé, il est fondamental de distinguer :
- le sens temporel (le procès Procès: Action ou état exprimé par le verbe. est révolu, non actuel)
- le sens modal (qui tire le sens vers l'irréel. Par exemple, may s'affaiblit en might etc.)

M : représente un modal

HAVE+PP (emploi de l'auxiliaire HAVE suivi du participe passé): aspect accompli accompli: Matérialisé par HAVE + Participe passé dans le groupe verbal, il indique que le locuteur attribue (rôle de HAVE) l'accomplissement du procès (rôle du participe passé) au sujet de la phrase. . Sert, puisque le temps est déjà employé pour la modalité, à exprimer l'antériorité du procès par rapport au moment de l'énonciation. 

BE+ING (emploi de l'auxiliaire BE suivi du participe présent) aspect progressif progressif: Matérialisé par BE + ING dans le groupe verbal, il indique que le locuteur définit, décrit (rôle de BE) le sujet comme agissant, comme étant en acte (rôle de ING). qui décrit le sujet comme agissant, comme étant en acte.

BV est la base verbale bv: Abréviation de Base Verbale, qui désigne le verbe nu, sans aucun de ses constituants (affixe, temps, aspects).

Le modal exprime l'opinion du locuteur sur l'accomplissement du procès Procès: Action ou état exprimé par le verbe. par le sujet du verbe.

Les modaux ont, en général, deux sens fondamentaux:

- le sens 1 dit radical

(parce qu'il correspond au sens de la racine du mot) qui énonce une relation particulière entre le sujet et le prédicat Prédicat: C'est ce qu'on dit du sujet de la phrase. Il comprend le Groupe verbal et ses compléments, s'ils existent.
La relation qu'on établit entre le sujet et le prédicat en "conjuguant" le verbe s'appelle la relation prédicative
.

 

Exemples:

MAY : le sujet <A LA PERMISSION DE>
CAN : le sujet <A LA CAPACITE DE>
MUST: le sujet <A L'OBLIGATION DE>

 

N.B.:

Dans le sens 1, on n'utilise ni l'aspect progressif progressif: Matérialisé par BE + ING dans le groupe verbal, il indique que le locuteur définit, décrit (rôle de BE) le sujet comme agissant, comme étant en acte (rôle de ING). ni l'aspect accompli accompli: Matérialisé par HAVE + Participe passé dans le groupe verbal, il indique que le locuteur attribue (rôle de HAVE) l'accomplissement du procès (rôle du participe passé) au sujet de la phrase. .

- le sens 2 dit épistémique sens épistémique: Ce 2ème sens des modaux exprime le degré de connaissance de la situation qu'a le locuteur et donc son degré de certitude 

qui exprime, de l'avis du locuteur, quelles sont les chances de réalisation du procès Procès: Action ou état exprimé par le verbe. par le sujet.

Pour donner un ordre d'idée:

CAN'T : 1% = Il est impossible que
MAY: 50% = Il se peut que
MIGHT: 30% = Il se pourrait que
MUST: 95% = Il doit

Dans ce sens 2, le locuteur exprime donc le degré de vérité d'une assertion sous-entendue appelée dictum Dictum: Assertion sous-entendue à laquelle s'applique le sens 2 (épistémique) du MODAL.
Dans : "He must be working in the garden.", le dictum est "He is working in the garden."
La quasi-certitude (modalité) est exprimée par must.
.

Exemple:

She may be in the garden.
Elle peut être au jardin.

She might be in the garden.
Elle pourrait être au jardin.

Le dictum Dictum: Assertion sous-entendue à laquelle s'applique le sens 2 (épistémique) du MODAL.
Dans : "He must be working in the garden.", le dictum est "He is working in the garden."
La quasi-certitude (modalité) est exprimée par must.
"Elle est au jardin" est présenté par le locuteur avec un degré de certitude de 50% dans le premier exemple et de 30% (simple ordre d'idées) dans le second.

Si le dictum Dictum: Assertion sous-entendue à laquelle s'applique le sens 2 (épistémique) du MODAL.
Dans : "He must be working in the garden.", le dictum est "He is working in the garden."
La quasi-certitude (modalité) est exprimée par must.
est passé on utilise l'aspect accompli accompli: Matérialisé par HAVE + Participe passé dans le groupe verbal, il indique que le locuteur attribue (rôle de HAVE) l'accomplissement du procès (rôle du participe passé) au sujet de la phrase. HAVE+PP pour marquer un rapport d'antériorité.

She may have been in the garden.
Il se peut qu'elle ait été au jardin.

She might have been in the garden.
Il se pourrait qu'elle ait été au jardin.

On voit que le dictum Dictum: Assertion sous-entendue à laquelle s'applique le sens 2 (épistémique) du MODAL.
Dans : "He must be working in the garden.", le dictum est "He is working in the garden."
La quasi-certitude (modalité) est exprimée par must.
est ici "Elle était au jardin". Le temps (présent dans MAY et passé dans MIGHT) sert à faire varier le degré de certitude et ne peut donc être utilisé pour le dictum Dictum: Assertion sous-entendue à laquelle s'applique le sens 2 (épistémique) du MODAL.
Dans : "He must be working in the garden.", le dictum est "He is working in the garden."
La quasi-certitude (modalité) est exprimée par must.
. Comme le dictum Dictum: Assertion sous-entendue à laquelle s'applique le sens 2 (épistémique) du MODAL.
Dans : "He must be working in the garden.", le dictum est "He is working in the garden."
La quasi-certitude (modalité) est exprimée par must.
est passé, on emploie l'aspect accompli accompli: Matérialisé par HAVE + Participe passé dans le groupe verbal, il indique que le locuteur attribue (rôle de HAVE) l'accomplissement du procès (rôle du participe passé) au sujet de la phrase. HAVE+PP. s'il était présent ou futur, on ne l'emploierait pas.

L'aspect progressif progressif: Matérialisé par BE + ING dans le groupe verbal, il indique que le locuteur définit, décrit (rôle de BE) le sujet comme agissant, comme étant en acte (rôle de ING). (BE+ING) lève les ambiguïtés entre les sens 1 et 2.

Exemples:

He must work.
Il doit travailler.

(ambigu)

He must be working.
Il doit être au travail.
Il doit être en train de travailler.

(non ambigu)