Shall/Should et Ought to

Sens radical: Conseil, Reproche
Sens épistémique sens épistémique: Ce 2ème sens des modaux exprime le degré de connaissance de la situation qu'a le locuteur et donc son degré de certitude: Pronostic.

SHOULD est bien entendu le passé de SHALL.

SENS 1 radical

Rappelons que le sens premier de SHALL est celui d'une OBLIGATION garantie par le locuteur. (Voir "futurité et futurs")

You shall go, whether you like it or not !
Tu IRAS, que cela te plaise ou non !

Le locuteur prédit et garantit que le sujet accomplira l'action. On remarquera que SHALL/SHOULD traduit toujours pour le locuteur une idée d'opposition entre ce qu'il ordonne ou préconise et ce qu'envisage le sujet.

Le passé modal SHOULD affaiblit le sens du modal, le ton est plus conciliant: c'est un CONSEIL. Le locuteur s'efface en laissant le choix final au sujet. Le sens radical d'obligation est réduit à une pression bienveillante du locuteur. Le sens radical de shall/should est quasiment effacé. 

You should come with me.
Tu devrais venir avec moi.

C'est pourquoi, dans ce cas limite, on peut utiliser un aspect avec le sens radical d'un modal :

- SHOULD ainsi est compatible avec l'aspect progressif progressif: Matérialisé par BE + ING dans le groupe verbal, il indique que le locuteur définit, décrit (rôle de BE) le sujet comme agissant, comme étant en acte (rôle de ING). si on parle d'activités en cours ou qui devraient l'être :

You should be working instead of watching TV.
Tu devrais être en train de travailler au lieu de regarder la télé.

- SHOULD sera suivi de l'aspect accompli accompli: Matérialisé par HAVE + Participe passé dans le groupe verbal, il indique que le locuteur attribue (rôle de HAVE) l'accomplissement du procès (rôle du participe passé) au sujet de la phrase. pour exprimer le REPROCHE ou le REGRET (qui ne peuvent exister que sur un dictum Dictum: Assertion sous-entendue à laquelle s'applique le sens 2 (épistémique) du MODAL.
Dans : "He must be working in the garden.", le dictum est "He is working in the garden."
La quasi-certitude (modalité) est exprimée par must.
passé, d'où l'aspect accompli accompli:. C'est ce qui explique Matérialisé par HAVE + Participe passé dans le groupe verbal, il indique que le locuteur attribue (rôle de HAVE) l'accomplissement du procès (rôle du participe passé) au sujet de la phrase. ). Le locuteur ne fait que constater : nous sommes en dehors de toute véritable pression sur le sujet, puisqu'il est trop tard pour imposer ou même influencer. 

You should have come with me.
Tu aurais dû venir avec moi.

OUGHT TO, dont le TO montre bien qu'il est un modal très particulier, s'emploie comme ce SHOULD, mais il est moins subjectif. Il fait appel aux sentiments partagés par la communauté et pas seulement à l'opinion privée du locuteur.

You ought not to be so rude !
Tu ne devrais pas te montrer aussi grossier !

He ought to have forgiven them.
Il aurait dû leur pardonner.

SENS 2 épistémique

SHOULD et OUGHT TO ont un SENS 2 (épistémique sens épistémique: Ce 2ème sens des modaux exprime le degré de connaissance de la situation qu'a le locuteur et donc son degré de certitude) pour exprimer

- un pronostic :

He should win.(avis personnel)
He ought to win.(avis général)

Il devrait gagner.

ou

- un pronostic déçu :

He should have won.(avis personnel)
He ought to have won.(avis général)

Il aurait dû gagner.