Passif des verbes d'opinion

Les verbes d'opinion ont deux types de transformation passive aboutissant à une forme personnelle ou à une forme impersonnelle.

Observez bien l'usage des temps et des aspects dans les exemples :

1- He is said to be rich.
    It is said (that) he is rich.
   
On dit qu'il est riche.

2 - He was said to be rich.
     It was said (that) he was rich.
    
On disait qu'il était riche.

3 - He is said to have accepted.
     It is said he (has) accepted.
    
On dit qu'il a accepté.

4 - He was said to have accepted.
     It was said he had accepted.
    
On disait qu'il avait accepté.

Le temps du verbe d'opinion indique si le procès a encore cours (présent) ou non (passé). D'autre part, si le procès rapporté est contemporain de la rumeur, on emploie TO BV bv: Abréviation de Base Verbale, qui désigne le verbe nu, sans aucun de ses constituants (affixe, temps, aspects). (1et 2). Sinon, on emploie l'aspect accompli accompli: Matérialisé par HAVE + Participe passé dans le groupe verbal, il indique que le locuteur attribue (rôle de HAVE) l'accomplissement du procès (rôle du participe passé) au sujet de la phrase. (3 et 4).

On trouvera dans ce type de verbes : he is  believed / reported / reputed / rumoured / said / supposed / thought etc... que traduit le "conditionnel de prudence" français tant usité chez les journalistes.

They are believed/reported/said to be in Iran.
Ils seraient en Iran.

N.B.: Les phrases ci-dessus commençant par he, they etc. impliquent que le locuteur s'intéresse au sujet grammatical; les formes impersonnelles commençant par it rapportent les dires de manière objective.