La Société d'entraide des membres de la Légion d'honneur

 Légion d'honneur - modèle actuel

Origines

La Société d’entraide des membres de la Légion d’honneur (SEMLH) est née d’une idée de Jules Renault, mobilisé comme officier d’infanterie pendant la Grande Guerre, devenu fonctionnaire à la Grande Chancellerie et qui, de par ses fonctions, s’était rendu compte que de trop nombreux légionnaires rentrés chez eux dans un pays appauvri et souvent dévasté, vivaient dans une misère indigne de leurs mérites.

Le but que s’était fixé Jules Renault était « de faire revivre, au lendemain de la Grande Guerre, les anciennes cohortes de la Légion d'honneur sous forme de sections provinciales, coloniales, étrangères, rétablir la cohésion primitive entre les membres de l’ordre, leur assurer en cas de besoin, aide et assistance, les rendre solidaires pour travailler, dans toutes les branches de l’activité à la gloire de l’ordre, au progrès, à la prospérité nationale, à la grandeur de la patrie. »

Il soumit son idée au général Dubail, Grand Chancelier.

Le général, aussitôt séduit par cette entreprise généreuse, s’entoura de conseils éclairés et, le 26 septembre 1921, les statuts de la « Société de la Légion d’honneur » étaient approuvés par le président de la république, Alexandre Millerand, qui accepta d’en être le président d’honneur. Le recteur Appel en fut le premier président.

Le 27 mars 1922, la société était reconnue d’utilité publique, mais ses Statuts subissaient deux modifications :

Missions

La SEMLH est une Association régie par la loi de 1901. Elle est présente sur tout le territoire national où elle est organisée en sections (départementales) et en comités (d’arrondissement). Avec ses 60 000 adhérents, elle est le corps vivant de la Légion d’honneur, le relais indispensable sur le terrain de la Grande Chancellerie. Elle est composé de membres titulaires (les légionnaires) et de membres associés (veuves et veufs de légionnaires).

Ses statuts lui donnent deux missions principales :

Le prestige de l’Ordre

Elle assure la présence du drapeau de la section ou du comité aux commémorations nationales, aux manifestations patriotiques, aux cérémonies de réception dans l’ordre, aux obsèques de ses membres. Elle organise ou soutient les initiatives locales ou nationales concourant au prestige du premier ordre national. Il existe, depuis 1991, un prix littéraire de la SEMLH, décerné annuellement par un jury exceptionnel qui comprend notamment trois membres de l’Académie française.

Sa revue « La Cohorte » contribue tant au prestige de l’ordre qu’à l’information de ses membres et du public.

L’entraide

Parce qu’elle est composée d’hommes et de femmes qui ont été admis dans l’ordre en raison de leurs « mérites éminents », elle possède de facto un esprit de corps qui l’amène tout naturellement à l’entraide.

Les manifestations de cette entraide sont d’abord d’ordre affectif  (visites aux malades, aux isolés, aux plus âgés), mais aussi d’ordre administratif (aide pour les démarches auprès des administrations, recherche d’emploi etc.) et d’ordre financier (allocations d’entraide, de décès, bourses, prêts d’honneur etc.). Il faut ajouter à cela la gestion de trois résidences de repos et de vacances : le château du Val à Saint-Germain-en-Laye, la résidence Costeur-Solviane à Saint-Raphaël et le château du Pouy-sur-Vannes, qui proviennent toutes de legs faits à la SEMLH.

La Société d’entraide des membres de la Légion d’honneur représente l’ordre sur le terrain, auprès des autorités françaises et étrangères, de l’administration, des sociétés patriotiques, et surtout du grand public.

Héritière modeste des Cohortes napoléoniennes qui devaient assurer aux légionnaires des moyens d’existence dignes de leur distinction, mais qui n’avaient guère dépassé le stade des intentions louables, la SEMLH travaille au quotidien à aider ses membres qui sont dans le besoin ou dans l’affliction et à maintenir le prestige de la Légion d’honneur.

 

La Société des membres de la Légion d'honneur

Légion d'honneur - modèle actuel

En 2012, la Société d'entraide des membres de la Légion d'honneur (SEMLH) a adopté, pour ses quatre-vingt-dix ans, de nouveaux statuts.

Elle devient officiellement la Société des membres de la Légion d'honneur (SMLH).

Sa devise est "Honneur-Patrie-Solidarité".

Ses buts ont été élargis et précisés :

Une partie de l'activité de la SMLH passe par l'intermédiaire de "l'Honneur en Action" qui fédère les projets d'aide à autrui présentés par ses membres et les soutient financièrement.

Ainsi, sans renoncer à l'entraide envers ses membres dans le besoin, ce qui avait été le but essentiel des fondateurs de la Société d'entraide des membres de la Légion d'honneur, la Société des membres de la Légion d'honneur se tourne résolument vers l'avenir en élargissant son action à la France et au monde.

Vous trouverez d'autres renseignements sur le site de l'association smlh.fr.

Jean-Claude Guégand

Officier de la Légion d'honneur
Secrétaire honoraire de la Section du Pas-de-Calais
de la Société d’entraide des Membres de la Légion d’honneur