This - these
That - those

Ces démonstratifs ne sont pas des adjectifs puisqu'ils ne sont pas invariables. Nous nous contenterons de les appeler démonstratifs par commodité.

Ils peuvent aussi être pronoms.

1 - Pluriel 

Quelle que soit sa fonction dans la phrase, this devient these quand il se réfère à un pluriel et that devient those.

2 - Emploi

Le francophone commet souvent des erreurs dans l'emploi de ces démonstratifs et généralement les anglophones ne parviennent guère à leur expliquer clairement pourquoi ils emploient l'un de ces termes dans le contexte donné et pas l'autre.

Voici des pistes qui devraient vous aider à y voir plus clair.

a - connu / inconnu

L'élément TH que l'on retrouve aussi dans the (le, la, les), there (là), then (alors ensuite), thus (ainsi), indique toujours un élément connu du locuteur et auquel celui-ci se réfère.

Par contre, le contraste entre this et that provient de ce que connaît ou non l'auditeur.

This is the news.
Voici nos informations.

Cette phrase  annonce un bulletin d'information dont le contenu est connu du journaliste, mais pas (encore) de l'auditeur.

That's all for now.
C'est tout pour l'instant.

That se réfère ici aux informations qui viennent d'être données et qui sont désormais connues du locuteur et des auditeurs.

b - Ouverture / Fermeture

This annonce et donc ouvre des perspectives, le bulletin d'information dans l'exemple ci-dessus. That clôt le débat. 
De là l'expression :

And that's that !
Un point c'est tout !

pour clore assez brutalement une discussion.

On remarque that se réfère bien à des éléments connus des deux (ou plus) interlocuteurs et qu'il ferme toute autre discussion.

c - avis personnel / avis partagé

En présence d'un adjectif qualificatif impliquant un jugement de valeur de la part du locuteur, l'opposition this/that est particulièrement intéressante.

I hate this stupid dog.
Je déteste ce chien stupide.

Le locuteur n'est pas certain que son avis soit partagé.

Do you remember that stupid dog ?
Tu te rappelles ce chien stupide ?

Ici, au contraire, les interlocuteurs partagent le même avis.

Cette opposition implique toujours un jugement de valeur émis par le locuteur ; c'est l'avis (vrai ou supposé) de l'interlocuteur qui détermine le choix de l'un ou l'autre démonstratif. This laisse donc la perspective d'un éventuel désaccord, that clôture le débat.

Efforcez-vous d'analyser les exemples (nécessairement nombreux) que vous rencontrerez à l'oral comme à l'écrit pour comprendre et intérioriser les notions que recouvrent ces deux mots en apparence si simples.

 

Vous retrouverez ces notions dans l'étude de l'article THE (qui provient de THAT) et du relatif THAT.  Et tenez, voici un autre emploi de THAT pour parfaire vos connaissances : l'adverbe THAT.

It's not that difficult !
Ce n'est pas si difficile que ça !

N'est-ce pas ?